Le crédit auto proposé par un concessionnaire est-il intéressant ?

Pour souscrire à un crédit auto, les banques ne constituent pas les seuls interlocuteurs. À part les organismes financiers classiques, il est possible de faire directement affaire avec les concessionnaires qui ont développé leur meilleure offre de crédit auto. Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ?

Quelques avantages de souscrire en concession

Une voiture sur deux s’achète de nos jours par le biais d’un crédit. Face à ces statistiques, les concessionnaires ont vite fait de mettre en place des offres de prêts auto visant à favoriser leurs ventes. Certains constructeurs sont même allés jusqu’à créer leurs propres enseignes de crédit pour assurer la qualité de leurs prestations. D’autres se contentent de proposer les crédits édités par les organismes spécialisés. Un des avantages de choisir le concessionnaire est qu’il est plus aisé de négocier le prix du véhicule et les options disponibles. Il est conseillé de lancer la démarche en fin de mois ou en fin d’année, car durant cette période, les commerciaux doivent atteindre leurs objectifs et se montrent plus souples dans les négociations. Au besoin, des explications sur le prêt voiture chez les concessionnaires sont accessibles sur des sites spécialisés pour mieux comprendre le système.

Autre point avantageux : les concessionnaires mettent à disposition des offres tout-en-un qui se révèlent très pratiques. Le pack comprend le crédit automobile, l’assurance auto, la garantie constructeur, l’assistance et l’entretien. Le client s’allège ainsi des lourdes démarches administratives. Toutefois, avant de souscrire, il faut s’assurer que les prestations cadrent avec les besoins.

Attention aux pièges du crédit auto de concessionnaires

Les constructeurs ont tendance à afficher des offres promotionnelles particulièrement alléchantes dans leur publicité. Certains vont jusqu’à mettre en avant des crédits à 0% TAEG qui semblent signifier que c’est l’enseigne elle-même qui prend en charge les intérêts. En réalité, l’absence de TAEG se répercute sur le prix de la voiture qui sera beaucoup plus onéreux. Il se peut aussi que le prêt soit sur une très courte durée, entraînant des mensualités élevées qui ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Le client se voit alors essuyer un refus de la part du concessionnaire. En alternative, ce dernier tentera de lui vendre une autre formule à l’instar de la Location Longue Durée (LLD) ou la Location avec Option d’Achat (LOA). Bien que ces dispositifs soient courants actuellement, ils ne sont pas forcément avantageux. Le principe étant de louer la voiture, l’investissement est en quelque sorte perdu puisque l’auto est restituée à la fin du contrat.

Un point à noter : quand les taux ne sont pas excessivement bas chez les concessionnaires, le contraire peut aussi se produire. Ils sont hauts en comparaison avec ceux pratiqués par les banques.

Pour avoir la certitude de faire une bonne affaire, rien de mieux que de se lancer dans un travail comparatif. Il existe une foule de comparateurs en ligne qui permettent aux consommateurs de dénicher les taux compétitifs assortis de conditions avantageuses. Sinon, il y a également l’option de passer par un courtier en crédits qui se charge de trouver les offres attractives correspondant au budget et aux besoins des clients.