Le marché de l’automobile d’occasion peu impacté par la crise sanitaire

La crise sanitaire due à la propagation du nouveau coronavirus a mis à mal la plupart des secteurs d’activité tels que l’industrie, l’artisanat, le tourisme, et certaines branches du transport… Mais le marché de l’automobile d’occasion semble faire une exception à cette règle, la vente de voitures d’occasion n’a pas connu la moindre baisse depuis le début de la crise. On fait le point sur la situation. On vous explique pourquoi ce secteur a connu une stabilité voire même une nette augmentation.

Le marché de voitures d’occasion depuis le début de la crise :

À titre de rappel, la maladie du nouveau coronavirus a débuté en Chine vers la fin de l’année 2019 et s’est répandue dans le reste du monde quelques mois après. Le continent européen a été sévèrement touché surtout les pays tels que l’Italie, l’Espagne, la Grande-Bretagne et la France où l’on recensait des milliers de nouveaux cas par jour au cours du premier trimestre 2020. Comme il s’agissant d’une nouvelle maladie et épidémie, la prévention ainsi que la lutte contre la propagation qui ont été les priorités de presque tous les pays du monde entier. Les médicaments n’existaient pas et n’existent toujours pas à ce jour. Les mesures sanitaires prises ont impacté l’économie mondiale et ont été très sévères pour certains secteurs d’activité comme le tourisme et l’industrie. Mais l’un des secteurs qui n’ont pas connu de véritable crise est le marché de voitures d’occasion, contrairement aux ventes de véhicules neufs qui connaissent une légère régression. La bonne santé du marché d’occasion se reflète sur les activités des mandataires autos et professionnels d’achat et de ventes de voitures d’occasion comme Hess Automobile qui sont plutôt dans de bonnes situations.

Autant dire que le coronavirus n’a pas impacté les habitudes des consommateurs, en effet rien n’a baissé.

Les avantages des voitures d’occasion :

Les gens tendent à choisir le marché de véhicules d’occasion pour plusieurs raisons :

  • Prix d’achat accessibles et moins chers
  • Facilité dans les démarches et la paperasserie
  • Vente entre particuliers possibles
  • L’usage des plates-formes en ligne : internet a rendu très simples la recherche de voiture et les transactions (opérations) à faire pour acheter une voiture en France

Avec un peu de chance, vous pouvez dénicher des voitures d’occasion de bonne qualité avec une carrosserie intacte ainsi qu’un moteur puissant. Pour trouver les meilleures offres, il convient d’être beaucoup plus patient et de comparer. Pour vous faciliter la tâche, il existe plusieurs comparateurs en lignes disponibles gratuitement.

Le marché des voitures neuves :

Par rapport au marché de voitures d’occasion, celui des voitures neuves a connu une légère régression. Les raisons évoquées pour expliquer cette situation sont nombreuses, mais sont peu convaincantes : crise sanitaire, crise économique, contexte mondial… Quoi qu’il en soit, le constat est simple, il s’agit d’un comportement et d’un réflexe par rapport à une situation de crise. La vente des voitures neuves a certes connu un petit recul qui ne signifie pas que c’est à cause de la crise. Il y a d’autres facteurs qui entrent en cause comme le manque de matière première ou la contraction du PIB.

Chez qui acheter une voiture d’occasion :

Le meilleur moyen d’acheter ou de vendre un véhicule d’occasion est en ligne sur un site de mandataires automobiles. La procédure est simple en termes d’inscription et de démarches. Chez un mandataire auto, vous pouvez acheter un véhicule avec la marque que vous voulez, le modèle de voiture qui vous chante et surtout en fonction du budget que vous voulez allouer à l’achat d’une voiture. Une petite astuce pour avoir des voitures d’occasion pas chères consiste à contacter de grandes entreprises, ces dernières disposent le plus souvent d’une flotte de voitures d’occasion de bonne qualité.